Cover Article - la qualité de la lumière

Comprendre la qualité de la lumière

Une grande majorité des personnes qui débute en photographie passe leurs premières heures à essayer de comprendre comment utiliser leur boitier. Et sans vouloir vous mentir, j’ai fait partie de cette majorité. Par contre, il existe des fondamentaux qu’il ne faut surtout pas négliger et la compréhension de la lumière en fait partie. Alors, accrochez-vous, il y aura un peu de théorie à assimiler pour comprendre à quoi correspond la qualité de la lumière.

Lumière dure

Portrait de femme avec lumière dure
Portrait avec lumière dure © Tubanores Photography

Définition

Une lumière dure se produit lorsque la taille relative de la source lumineuse  est plus petite que le sujet (par exemple un point lumineux) et qu’elle arrive de manière directe et non diffuse sur ce dernier. C’est typiquement le genre de lumière que vous retrouverez lors d’une journée ensoleillée ou avec un flash positionné directement sur le sujet.

 

Impacte sur votre image

Vous aurez des ombres avec une délimitation franche sur l’image. Autrement dit, la pénombre, c’est-à-dire la zone de transition entre l’ombre et la lumière, sera courte et franche. Vous aurez également un fort contraste dans la scène qui pourra dans certaines situations vous permettre de faire ressortir des textures ou détails sur votre sujet. 

Mais attention, la haute valeur dynamique de la scène (la présence de zones très claires et de zones très foncées) risque dans certaines situations d’être difficile à saisir pour le capteur de votre appareil photo. En général, vous devrez faire un choix entre avoir une bonne exposition pour les zones claires ou pour celles foncées.

De plus, si vous shootez au format JPEG et non en RAW (j’en parlais en détail la semaine dernière dans cet article), la plage dynamique de votre image saisie sera encore plus petite. Donc, favorisez le format RAW dans cette situation.

Modifier le contraste de votre image

Pour diminuer le contraste de la scène, vous avez plusieurs options :

  1. Utiliser des lumières additionnelles pour déboucher les ombres (à l’aide d’un flash par exemple ou d’un réflecteur).
  2. Utiliser un diffuseur sur votre source lumineuse.
  3. Si vous pouvez modifier la position de la source lumineuse, avancez là contre le sujet. Bien que cela puisse paraitre contre-intuitif, rappellez-vous ce que j’ai dit plus haut : plus la source lumineuse possède une taille relative petite par rapport au sujet et plus les ombres seront franches. La rapprocher est donc équivalent à augmenter sa taille relative par rapport au sujet et donc d’agrandir la zone de pénombre et de l’adoucir.

Le terme d’intensité de lumière signifie tout simplement l’éclaircissement plus ou moins intense de la scène. Ce dernier aura un impact sur vos trois réglages principaux, à savoir : l’ouverture, la vitesse et les ISO.

Mais attention, l’intensité n’a aucun impact sur la qualité de la lumière (dure ou douce) de la scène. Vous pouvez avoir une lumière douce très intense et une lumière dure très faible.

Lumière douce

Portrait de femme avec lumière dure
Portrait avec lumière douce © Sound On

Définition

A l’opposé, une lumière douce est créée lorsque la source lumineuse à une grande taille relative par rapport au sujet. Nous retrouvons ce genre de lumière lors d’un ciel nuageux, lorsque que les nuages font office de grand diffuseur pour les rayons du soleil. C’est également le genre de lumière que l’on obtient artificiellement lorsque l’on rajoute un parapluie, une softbox ou un diffuseur devant un flash.  Ou encore, si vous faites rebondir un flash sur un mur avant d’éclairer le sujet.

Impacte sur votre image

Une pénombre longue et douce (jusqu’à ne plus pouvoir différencier les ombres des lumières dans certains cas). Aucun problème de plage dynamique pour votre appareil photo. Par contre, les images se retrouvent bien souvent “plates” avec ce type de lumière, car les textures et les détails seront moins prononcés.

La manière la plus simple de déterminer si vous avez une lumière dure ou douce, c’est en regardant les ombres qui sont créées. Une source de lumière dure crée des ombres avec des bords très marqués (pénombre courte et franche) alors que la lumière douce possède des bords plus dégradés (pénombre longue et douce).

Modifier la qualité de la lumière

Il est certes plus facile de prendre un cliché avec une lumière douce, mais vous aurez à contrario moins de possibilités créatives disponibles. Nous avons vu plus haut 3 manières de diminuer la plage dynamique, attardons-nous désormais sur les deux dernières.

Studio photo
Equipement de lumière d'un studio photo

1. Le réflecteur

Au sens basique du terme, ce n’est rien d’autre qu’une surface réfléchissant de la lumière (panneau, mur blanc, réflecteur photographique). En général, on les utilise pour remplir les zones ombres générées par une lumière principale (à comprendre ici, diminuer la profondeur des ombres générées par votre lumière principale). Mais, avec un peu de créativité et une bonne compréhension des setup lumineux, il est possible de les utiliser comme une véritable source lumineuse supplémentaire. 

Les mêmes principes que vus précédemment s’appliquent : plus le réflecteur est proche du sujet et plus la lumière sera douce.

La surface du réflecteur offre également un niveau de contrôle supplémentaire. Les options standard sont surface blanche, argentée ou dorée. L’argentée offre une réflexion plus dure (et puissante) que le réflecteur blanc. La surface dorée permet également une réflexion puissante, mais ajoute un effet lumineux plus chaleureux (qui fonctionne bien avec les portraits). 

 

2. Le diffuseur

Un diffuseur est fabriqué à partir d’un matériau translucide et est placé entre la source lumineuse et le sujet. La lumière va passer à travers le panneau de diffusion qui provoquera donc une augmentation de la surface lumineuse. Qui dit augmentation de la surface lumineuse dit augmentation de la taille relative de la source par rapport au sujet. Donc… adoucissement des ombres sur votre sujet. 

Bien entendu, la nature du matériau que vous utiliserez aura un impact considérable sur l’adoucissement possible de la source lumineuse. Il existe des diffuseurs spécifiques pour la photographie mais vous pouvez également en fabriquer des maisons avec un tas d’éléments tels que : du papier en tout genre, verre diffus, papier-cuisson pour le four, etc.).

À retenir

Si vous ne deviez retenir qu’une partie de cet article, voici donc les principaux concepts essentiels qu’il faut assimiler :

  • Plus la taille relative de votre source lumineuse est petite par rapport au sujet, plus la pénombre sera courte et franche.
  • Plus la taille relative de votre source lumineuse est grande par rapport au sujet, plus la pénombre sera longue et douce.
  • L’intensité lumineuse n’influence en aucun cas le type de pénombre.
Schéma sur la taille des sources lumineuses
Schéma expliquant l'impact de la taille relative d'une source lumineuse

Source utilisée pour rédiger l’article : le livre “Complete Photography” de Chris Gatcum.

N'hésite pas à partager sur
Image par défaut
Dany
Photographe amateur depuis plusieurs années, mon expérience m’a permis d’évoluer dans ce milieu en passant par plusieurs marques : Sony, Nikon et Fujifilm. Autodidacte, je continue à me former et je partage désormais mes différentes expériences avec une communauté de passionnés.
Publications: 17

6 commentaires

  1. Très intéressant . Merci pour cet article technique mais accessible aux photographes amateurs. Ce sont sur des détails (qui n’en sont pas finalement) que toute la différence se fait. Merci

  2. Article très complet ! Bravo ! J’ai encore appris un tas de petit détails insoupçonnés pour un photographe amateur comme moi ! 😉 Merci !

  3. Merci pour cet article, simple et efficace. Je partage aux personnes de mon entourage fan de photo !

Laisse un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :